10 octobre 2009

Quelques critiques du Tour d'écrou

La palme de la plus idiote et la plus injuste revient à Bo Doi, la meilleure à Gilles Ferragu (parution.com). L'exercice de l'adaptation est difficile, soit on est fidèle au récit soit on s'en éloigne, mais on ne peut reprocher en étant très fidèle de perdre la tension du récit alors que le récit lui-même est très laborieux à la base. De même qu'il est délicat de critiquer la lenteur, ou la fin de l'histoire quand le livre lui-même est comme ça. Je trouve étonnant de reconnaitre aussi en même temps que le classicisme du... [Lire la suite]
Posté par bradasse à 23:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]